Au four, au moulin, à la cave, au grenier...

Publié le par Fabrice

Wayne Rooney a dignement fêté hier soir l'officialisation de la non-reconduction de son contrat publicitaire avec Coca-Cola. Avant de s'ouvrir une bouteille de Pepsi, il s'est offert un match : il a couru, gueulé, taclé, passé, marqué, puis au coup de sifflet final, intenable, il a salué un à un ses coéquipiers, ses adversaires, s'est dirigé vers ses supporteurs, s'est arrêté, s'est retourné, est allé serrer la main de Carlo Ancelotti, puis il a recommencé, à petits pas pressés, le visage satisfait. A chacun son regard disait : "C'est gentil d'être venu."

 

Bref, il y avait du foot. Enfin, il y avait Rooney.

 

Chelsea 0 - Manchester United 1

(Bande-son : Чайф, "Шаляй-Валяй")

Publié dans Match

Commenter cet article