Calendrier de l'Avent 2010 : 12.

Publié le par Arnaud Strada

Le roi Hérode entendit parler de Jésus, car son nom était devenu célèbre. On disait : "Jean le Baptiste est ressuscité des morts ; voilà pourquoi le pouvoir de faire des miracles agit en lui." D'autres disaient : "C'est Elie." D'autres disaient : "C'est un prophète semblable à l'un de nos prophètes." Entendant ces propos, Hérode disait : "Ce Jean que j'ai fait décapiter, c'est lui qui est ressuscité." (Mc, VI, 14-16)

 

Combien de temps faut-il pour qu'un destin se décide ? En combien de temps Zizou est-il passé de "nouveau Platini" à "Zidane" ? Et combien de futurs ceci ou cela sont-ils retombés dans l'anonymat ? Car être un futur Deschamps n'a pas suffi à Piocelle pour faire carrière.

 

Les footballeurs, les artistes et tous les professionnels apprécient peu qu'on les compare au début de leur carrière à de brillants aînés. Leur politesse bien mise et les remerciements confus cachent mal leur déception et un soupçon de découragement : le public est avant tout passéiste et conservateur ; pour se faire un nom, il faut se défaire de celui qu'on vous colle d'emblée.

 

Peut-être ce phénomène est-il dû à l'angoisse du public que le passé se referme irrémédiablement sans laisser à l'avenir aucune chance de naître : ce sont des encouragements à monter plus haut. Mais ce sont aussi des pressions inutiles et des appels à se déterminer promptement : "êtes-vous le nouveau Zidane ?" ne veut pas seulement dire "êtes-vous le nouveau grand joueur français ?" Cette question pleine de sous-entendu insinue un impératif de répétition : soyez comme Zidane, car nous avons survécu à l'insolence de son génie. Qu'il soit Elie : un prophète en vaut un autre, mais nous sommes toujours là.

 

Pour devenir véritablement celui qu'on est, il faut se vaincre soi, être plus fort que les autres, et détruire les idoles. La Passion au programme.

Publié dans Calendrier

Commenter cet article

braun 15/12/2010 16:48


pas mal, cet avant (centre ?) Il mériterait une place en pleine lucarne.