Christmas tree

Publié le par Rob Uchon

L'Anglais aime tant le football qu'il ne peut s'empêcher d'y jouer ou de le regarder. La trêve des confiseurs n'y fait rien : même rempli de plum pudding, de beer, de turkey et de chocolate, l'idée d'un Christmas sans une goutte de football le laisse aussi tremblant d'effroi qu'une part de jelly. Her Majesty décréta donc que la Premier League ne saurait s'arrêter pour cause de Christmas pudding : le Boxing Day était né.

 

Certaines années, la perfide Albion pousse le vice jusqu'à déplacer des matchs en milieu de semaine pour faire coïncider (fit) journée de championnat et gueuleton général. Perfide Albion, disions-nous, puisque en cette année 2010 bénie du Seigneur, alors que Christmas tombait un samedi, il fut décidé de jouer dimanche et lundi. La raison de ce surprenant report serait à chercher, selon les uns, pêle-mêle dans les conditions climatiques, la crise économique, les révélations de Wikileaks et la logique de Lewis Carroll. Selon les autres, les droits TV de la Premier League se vendraient trop bien à l'étranger pour en gâcher aucun bénéfice au profit d'une tradition populaire difficilement exportable.

 

Le Boxing Day, c'était donc aujourd'hui (today). Mais au fond, qu'est-ce que ça veut dire, "Boxing Day" ? Le pays des hooligans et de l'humour noir (black humour) aurait-il fait de ce jour de paix qu'est le jour de Noël (Christmas) la journée de la boxe et des pugilats ? Mais aucun débordement n'a été signalé, un seul joueur a été  expulsé. Journée tranquille, en somme. Peut-être nous sommes-nous trompés de traduction ?

 

Box, box, n'est-ce pas une boîte ? La journée des boîtes ! Des mises en boîte ! De l'humour ! Ça, d'humour, la venue de Sunderland au Vieux Trafford (Old Trafford) n'en manquait pas. Sunderland, terreur du Gros Quatre (Big Four), venu avec une blague belge - Steed Malbranque - et la blague ghanéenne de la dernière coupe du monde - Asamoah Gyan - est reparti sans avoir ni déconné ni joué au ballon. Car en fait de clowns, en face, Rooney a manqué presque toutes ses passes à partir de la cinquième minute de jeu et Anderson a proposé une imitation de Ronaldinho dans son film "la Passe était aveugle". De son côté, Berbatov rendit hommage à W.C.Fields et sa queue de billard courbée : frappe dévissée de l'extérieur du pied, rebond sur défenseur et but, en une bande !

 

A dire vrai, on a quand même bien rigolé, cet après-midi. Un vrai cadeau de Noël, cette rigolade. Un beau cadeau (gift) dans un beau paquet (box) ? Ah ! Ça y est ! On a trouvé ! Le Boxing Day c'est la journée des paquets !

 

La journée des paquets ? Un 26 décembre ? Vous voulez rire (are you joking) ? Un cadeau en retard, quelle honte (Shocking) !

 

 

En réalité, il y avait du football :

Manchester United 2 - Sunderland 0

(Bande-son : Tino Rossi, "Minuit, Chrétiens")

Publié dans Match

Commenter cet article