Engagé !

Publié le par Julababa

Manchester United - Liverpool : Un match en forme de traité du football ou de pamphlet dont voici les chapitres :

 

I. Où une fois encore on apprend que faire de bonnes passes pouvait aider (contre Yoann Gourcuff).

 

II. Où Fernando Torres apprend que marquer des buts de la tête sur corner ne signifiait pas savoir défendre sur cette même phase de jeu (contre les fans d'Olive et Tom, dont Luis Fernandez).

 

III. Où on se rend compte qu'il n'est pas nécessaire de renvoyer le ballon dans les filets après un but pour qu'il compte double puisque les gamelles n'existent qu'au baby-foot (contre Thierry Henry qui cherche ses marques et ses sensations).

 

IV. Où Ryan Giggs ne sait pas s'il joue un de ses derniers matchs et n'a pas l'air de s'en soucier (contre Thierry Henry qui n'en finit pas d'arrêter sa carrière).

 

V. Où on ne peut pas suivre la fin du match en streaming parce que les diffuseurs aiment ceux qui aiment le foot seulement s'ils ont la télé et le satellite - et s'ils vivent dans leur pays et regardent des chaines locales, ça ne fait de mal à personne (contre la journée du parler pirate).

 

VI. Où Trafford appelle Bollaert et lui dit : vois où ça mène de foutre la merde partout, arrêter le hooliganisme il n'y a rien de pire pour prendre du poids et perdre de la voix (contre la dissolution des associations de supporteurs du PSG).

 

Appendice I. Où les supporteurs de Liverpool envoient un SMS de soutien à propos du chapitre VI, "même si ça leur fait bien mal d'être d'accord avec ces gros bourges d'United".

 

Appendice II. Où Arshavine mène l'enquête auprès des supportrices de Manchester pour savoir qui de lui ou de Torres a été le premier à se tacher les joues de fond de teint.

 

Appendice III. Où les supportrices n'en ont rien à ***** et se dépêchent de rentrer pour regarder un remake pseudo-érotique de Footballer's wives avec Robert Pattinson dans le rôle-titre.

 

 

Au fait, c'était aussi un match de foot :

 

Manchester United 3 - Liverpool 2

(Bande-son : Louis Armstrong, "Dream a little dream of me")

Publié dans Match

Commenter cet article