Le Bixente qui veut se faire aussi fin que Leboeuf.

Publié le par Le Kärcher

Un Bixente vit Leboeuf

Dans les salons, à la télé, partout qui braille.

Lui qui n'avait l'habitude que du surf,

Envieux, le copie, et s'enfle et se travaille

Pour égaler l'animal en fadeur,

Disant : "Regarde bien, cador,

Est-ce assez ; dis-moi tout, ma parole est-elle d'or ?

- Nenni. - M'y voici donc ? - Point du tout. - M'y voilà ?

- Tu n'en approches point." Et le chétif médor

S'enfla si bien qu'on l'écouta.

 

Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages.

Tout cuisinier des autres fait bouillir les oignons,

Tout benêt veut une opinion,

Tout fou veut mettre les autres en cages.

Publié dans Littérature

Commenter cet article