Les tuniques bleues.

Publié le par Yann SanLô

Pour retrouver l'amour du maillot égaré par Domenech, l'équipe de France change d'équipementier et de maillot comme une femme change de coiffure en changeant d'homme. A 320 millions d'euros les sept années de mariage, voilà une courtisane bien rentable qui pansera à coup sûr nos bleus à l'âme.

 

Certains craignaient le pire, le premier maillot de la période Nike sera... bleu. Un beau bleu, sombre, profond. Le bleu nocturne des publicités manichéennes de l'équipementier américain, dans lesquelles les joueurs s'assument gladiateurs, égoïstes, brutaux, virils et haineux : des rides, du sang, de la sueur sur papier noir et blanc lacéré de lames rouges. Ce rouge que les Français ne manqueront pas de dévoiler en se retroussant les manches : la doublure du maillot est de la couleur des entrailles.

 

N'est-ce pas le même bleu "Nike" porté depuis des années par le rugby français ? Comme si le marketing rassemblait enfin sous un même maillot les amateurs des deux sports frères ennemis. Reste à voir si ce maillot tient plus du coq ou du swoosh.

 

De toute façon, il y a ce col boutonné sur la poitrine qui rappelle trop le sport à XV à certains ignorant des tenues du siècle dernier. Dès les premiers clichés rendus publics, les commentaires étaient rageux, moqueurs, nostalgiques, modernistes, infondés, neutres, enthousiastes, jaloux, partiaux, etc., confirmant que ce bleu-là dévoilait toute la noirceur de nos âmes. Des critiques, donc, comme en 98 ou 2002, qui n'empêcheront personne d'acheter ni de vendre ce nouvel obscur objet du désir.

 

Bref, les poches sont pleines et les langues déliées. Lundi 17 janvier 2011 : Rien à signaler.

 

 

Pendant ce temps-là, sur les terrains de football...

 

Tottenham Hotspur 0 - Manchester United 0

Où, quand même, il en faut plus que ça pour bouger trente-sept années de Giggs le Gallois.

(Bande-son : Johnny Cash, "Don't think twice, it's alright")

Publié dans Erotisme

Commenter cet article

deux pieds décollés 29/01/2011 17:11


Je viens de relire, avec grand plaisir, cet article (je les lis tous, je suis abonné, les articles sont toujours excellents).

Le clic droit ne fonctionne pas sur mon blog? J'ai souvenir d'une sorte d'option pour éviter les copier-coller... C'est peut-être ça. C'était peut-être une précaution absurde, il me faut corriger
ça.


Tocquevil 19/01/2011 18:14


Je découvre ce blog. C'est juste et très bien écrit. Oui, ce maillot est un retour aux sources bienvenu. Depuis 30 ans j'avais honte du maillot bariolé de l'équipe de France, et j'enviais le bleu
élégant des Azurri. Désormais, nous déclinons sobrement notre drapeau de haut en bas, et c'est très bien comme cela.