Maniez-vous, remaniez-vous, qu'il disait.

Publié le par N. Gels

A trois jours de son match amical contre l'Angleterre, la France propose une sélection très discutée, commentée, attaquée avant même d'être publiée. L'objectif étant la reconquête du monde et de l'opinion publique nationale, plusieurs sélectionneurs anciens ou actuels de différents sports, ainsi que de nombreuses personnalités, avaient été convoqués au Palais de l'Elysée ces dernières semaines. Claude Onesta, Michel Hidalgo, Marc Lièvremont, Guy Forget ou encore Thierry Rolland furent ainsi conviés à donner leur sentiment sur la sélection.

 

Certains y allèrent, d'autres non. Certains donnèrent leur avis sérieusement, d'autres profitèrent de l'occasion pour se plaindre de la sous-médiatisation de leur sport. Les notes prises par le Président lors des différentes consultations ont été retrouvées ce matin dans une corbeille à papier, elles font état de facétieuses propositions. Par exemple Raymond Kopa fut proposé pour le ministère de l'immigration, Eric Woerth pour celui de la justice en collaboration avec Laura Flessel qui aurait personnellement gardé les sceaux.

 

Parmi les commentaires suscités par l'insoutenable attente de la publication de la liste, nous pouvions remarquer l'inquiétude générale quant à la tactique adoptée. 4-3-3 ou 4-5-1 ? Ce sera sans doute plutôt en 3-6-1 que s'organiseront ministres d'Etat, ministres, ministres auprès du ministre et secrétaires d'Etat. Afin de mettre un terme à la baisse de la popularité présidentielle, la priorité sera donnée à la récupération. Pour ce faire, une colonne vertébrale formée par Alain Juppé en défense, Michel Mercier et l'infatigable relais entre le Président, les ministres, les médias, les supporteurs et les électeurs, François Fillon. La défense à trois sera complétée par Xavier Bertrand et Brice Hortefeux.

 

C'est au milieu de terrain que les chasubles ont le plus tourné, avec des départs (Jean-Louis Borloo), des forfaits (Jean-François Copé) et des évictions (Rama Yade et Pascal Chimbonda). Michèle Alliot-Marie devrait jouer plus haut, en soutien du Président (n'oublions pas que la France doit faire bonne figure au G20 qu'elle préside). Qui la soutiendra dans l'équipe-type ? Parole à la jeunesse et aux feux-follets Nathalie Kosciusko-Morizet, François "Magic HP" Baroin, Frédéric "Le ouf" Lefebvre, Jeannette Bougrave ou encore Nadine "La Tchatche" Morano, qui apporteront fraîcheur, langue de bois vert et technique politique rodée.

 

Une équipe soudée autour de son Président-entraîneur-capitaine-avant-centre, à l'entraînement dès mercredi 10h00. Néanmoins, Laurent Blanc ayant déposé sa liste de sélectionnés avant, c'est bien son équipe qui disputera le match de mercredi contre l'Angleterre.

Publié dans Politique

Commenter cet article