Pré sélect'.

Publié le par Julababa

Le nombre d'informations sur un site spécialisé est proportionnel à l'inactivité angoissante du préposé à la publication. Les sites comme lequipe.fr ont peur du vide : le flux d'infos diffusées doit être continu. Si les pauses sont trop longues entre une annonce de transfert et un résumé de match, le site perd de son utilité : il se réduit à la version en ligne d'un quotidien. D'où la multiplication des brèves sur les blessures, les départs, les arrivées, les faux-départs, les déclarations, les réactions, les démentis, les buzz, les revues de presse, les revue du web, etc. Le journaliste crée l'information.
 
Dernière invention : les présélections en Equipe de France. On nous annonce aujourd'hui que Mandanda et Valbuena sont présélectionnés par Blanc pour les matchs des 3 et 7 septembre. Que devons-nous en déduire ? Rien, si ce n'est qu'il est possible que ces deux joueurs soient sélectionnés. Un internaute s'insurge contre cette présélection : à quoi bon trente joueurs quand il n'en faut que vingt-trois ? un peu de sérieux, Laurent !
 
Comme s'il était responsable de la ligne éditoriale de lequipe.fr ! Les présélections, sachons-le, sont obligatoires avant chaque sélection : le sélectionneur doit proposer une liste de joueurs susceptibles d'être appelés ; ainsi prévenus, les clubs n'ont pas le droit de retenir leurs joueurs. La seule présélectin décidée par le sélectionneur fut la liste de 30 joueurs annoncée en grandes pompes par Domenech sur TF1 avant la Coupe du Monde - fausse présélection, d'ailleurs, puisque ce n'est pas Landreau mais Ruffier qui joua finalement le rôle du Gentil Accompagnateur.
 
A quoi bon, alors, publier une telle information qui n'a d'intérêt que technico-juridique ? Nous l'avons dit : boucher un trou, faire réagir sur du néant internautes et bloggueur. Créer de l'agitation, brasser de l'air. Faire croire qu'il y a matière à réfléchir. Mater l'attente. Conjurer l'événement qui arrive en créant un vague suspense. Entretenir le fantasme des 60 millions de sélectionneurs.

Publié dans Médias

Commenter cet article

deux pieds décollés 24/08/2010 01:32


Entièrement d'accord!
Si je puis à mon tour me permettre, j'avais tapé moins subtilement, mais plus fort :
http://www.deuxpiedsdecolles.com/article-le-public-a-le-droit-de-savoir-plaidoyer-anti-journalistes-sportifs-49971603.html


Julababa 24/08/2010 08:57



C'est vrai que vous n'y allez pas avec le dos de la machette...