Que ce n'est pas la même chose... (contre la morgue future d'esprits trop bien intentionnés)

Publié le par Michael Richardson

...pas le même sport, pas le même ballon, pas le même terrain, pas les mêmes contacts, pas le même rythme, pas la même tactique, pas les mêmes actions, pas le même anti-jeu, pas les mêmes joueurs,  pas pas les mêmes salaires, pas les mêmes raisons, la même exposition médiatique, pas les mêmes sponsors, pas les mêmes amateurs, pas la même ambiance,pas les mêmes compétitions, pas le même système...

 

Alors qu'on ne compare plus les Onesta et les Domenech, les Ribéry et les Karabatic, les Platini et les Richardson, le hand et le foot !

 

Il était aussi déraisonné en 1998 de faire du football le modèle de toute réussite sportive qu'il est aujourd'hui sot d'en faire le vilain canard. Le football français a aussi peu de leçons à recevoir que le handball à donner.

 

Ne sait-on plus se réjouir sainement, sans arrière-pensées ? Pourquoi les réussites des uns devraient-elles être jetées en soufflets à la face des autres ?

 

Félicitations à l'Equipe de France de Handball pour sa victoire aux Championnats du Monde 2011.

 

 

Car il y avait du hand !

La France était opposée au monde entier (à part deux commentateurs de la télé croate qui commentaient du coin de la bouche, jamais un mot au-dessus de l'autre) et a gagné. Si quelqu'un pouvait expliquer pourquoi Thierry Omeyer, une action sur deux, enfilait une perruque et un maillot danois...

France 37 - Danemark 35

(Bande-son du match : Black Eyed Peas, "Tonight's gonna be a good night")

Publié dans Jeu

Commenter cet article

LaPoste 30/01/2011 21:02


Le groupe de la bande son ne serait-il pas "Black Eyes Peas" ?

S'il est vrai que l'on ne peut pas vraiment comparer les sports, rien n'empêche de comparer le comportements des athlètes. Ici, en théorie, on ne devrait pas y voir de différences. Gagner la coupe
du monde de foot n'est certainement pas plus facile que de gagner la coupe du monde de hand. Mais force est de constater que le comportement des divas du foot est à gerber et que pour le moment, on
ne retrouve rien de tel chez les handballers français. Et comme rien ne semble atteindre les dieux de la baballe au pied, je pense vraiment qu'un petit matraquage médiatique ne leur fera que le
plus grand bien. Ça on peut imaginer qu'ils y seront sensibles.

Mon impression est que les réactions plus ou moins épidermiques que l'on peut lire visent davantage le caractère et la personnalité des joueurs que l'exploit réalisé... ou pas. Et personnellement,
M. Onesta me fait autant marrer que M. Domenech !


Michael Richardson 30/01/2011 21:15



Black Eyed Peas, c'est corrigé, merci !