Réserves techniques.

Publié le par Grôme BonalD

Le Paris-Saint-Germain aurait déposé des réserves à la fin du match contre Montpellier. En effet, l'arbitre du match ayant été dans l'impossibilité technique de signaler sur ses comptes Tweeter, Facebook, Myspace, etc. qu'il avait expulsé le Montpelliérain Jeunechamp à la quarante-neuvième minute de jeu, les deux équipes continuèrent de jouer comme si de rien n'était.

 

Les Parisiens, ignorant leur supériorité numérique, se firent une montagne de leur modeste et fringuant adversaire, manquèrent des passes, gâchèrent des actions de jeu favorables, et vice versa. De leur côté, les Montpelliérains ne se rendirent pas compte de leur infériorité numérique, tant ils récupéraient facilement les ballons offerts par leurs adversaires qu'ils surpassaient de la tête, des épaules, de la force, du pied, du courage, du talent, de l'audace et de plusieurs autres choses encore.

 

Ainsi en quatre jours le PSG a sacrifié un huitième de finale aller de coupe d'Europe au profit du championnat et perdu ce même championnat. Il y a des jours sans internet. Et des semaines sans victoire. Et bientôt une saison sans trophée ?

 

 

Bref, il y avait du foot. Un match d'une pauvreté technique rare en ces semaines de Ligue des Champions, malgré quatre jolis buts.

Paris-Saint-Germain 2 - Montpellier Hérault 2

(Bande-son : Jacques Brel, "Sans exigences")

Publié dans Match

Commenter cet article