En guise d'introduction...

Publié le par Julien

"Il faut recevoir de bons ballons de derrière, et toujours partir de là, en allant cependant vers l'avant." (Blaise P., Des Idées, Br.336, cité par Zinédine Zidane in Real Madrid - Bayer Leverkusen 15.05.2002)

 

"Je reçois toujours des ballons de derrière. Je suis un grand avant-centre." (Pedro Miguel Pauleta, citation lacunaire de Blaise Pascal, Les Pensées, Br.310)

 

Nous avons vu tant de choses : il y avait des héros, des buteurs, des tricheurs, des taupes, des casques, et bien d'autres choses encore. Nous en avons entendu de bien bonnes : il y avait des analystes, des spécialistes, des opportunistes, des racistes et bien d'autres encore. Et puis nous avons lu, un peu : des âneries, des boutades, des lapsus, des conseils, des encouragements.

 

La Coupe du Monde 2010 est terminée et nous croyions en avoir fini, mais le football ne nous laissera jamais en paix. Il s'affiche partout, comme s'il était la seule image permanente d'un lien social qui n'en finit plus de se tisser malgré les débordements langagiers, les vues sans profondeur, les bonnes actions avortées, les mauvaises idées téléphonées, le turn-over incessant des acteurs, des scribouilleurs, des politiciens, des joueurs, des entraineurs, des filles et des autres.

 

L'homme a la tête ronde comme un ballon. Jamais le bon ballon. Jamais le ballon qu'on attendait, sûrement pas celui qu'on croit. Allons voir un peu ce qui se fait et se dit sur le football, dans le football, hors de lui. Par pure curiosité. D'où vient ce flot de ballons hauts, bas, forts, mous, enveloppés ou non, dont on nous abreuve. Qu'en faisons-nous ? Que cachent-ils ?

 

Rendons-nous sensibles, un peu, au jeu, qui commence toujours par un ballon de derrière. Allons voir l'avant-dernière passe.

Publié dans Hors-jeu

Commenter cet article

deux pieds décollés 16/08/2010 18:37


Une introduction tout à fait séduisante, et je ne dis pas cela simplement parce que je suis un lecteur insatiable de Pascal. Je veillerai à rester attentif aux publications des ballons de derrière.